Comment faire travailler son périnée ?


Blog / vendredi, juillet 1st, 2022

Le périnée est l’ ensemble des muscles, des ligaments et des membranes fermant la cavité abdominale. Il peut toutefois se relâcher. Cela peut survenir au terme d’un accouchement, ou s’il n’est pas suffisamment stimulé. Comment réussir à lui redonner de la tonicité ? Découvrez des astuces pour faire travailler votre périnée !

Travailler son périnée aux toilettes

La vessie et les urines ont un rôle essentiel sur la bonne santé du périnée. Se retenir d’aller uriner est mauvais car plus la vessie est pleine, plus elle s’appuie sur ce muscle. Il a par conséquent du mal à se contracter naturellement. À ce sujet, vous pouvez en savoir plus ici concernant les difficultés que posent un périnée qui a perdu sa tonicité.

Par ailleurs, contrairement à certaines croyances masculines, stopper la miction en urinant par intermittence n’est nullement bénéfique pour le périnée. Cette pratique est aussi néfaste pour le sphincter ! Enfin, lorsque vous faites pipi, n’accélérez pas le processus pour que cela aille plus vite.

Un périnée qui perd sa tonicité entraîne des situation désagréables pour l’homme ou la femme, dont des fuites urinaires.

Travailler son périnée par la méditation

Éduquer son périnée peut se faire grâce à la méditation, même si peut paraître surprenant. Un simple exercice de respiration est efficace pour ce qui est de travailler la musculation du périnée. Cette méthode est facile et peut se pratiquer à tout instant. Les étapes de l’exercice sont les suivantes :

  • ispirez profondément :
  • gardez l’air dans vos poumons pour contracter votre périnée quelques secondes ;
  • expirez lentement en relâchant la contraction ;
  • répétez le schéma.

Faîtes-le en étirant tout votre corps et hissez-vous sur la pointe des pieds. L’exercice est alors plus efficace.

Pratiquer les abdos avec prudence

Certains exercices de sport consistent en une succession de mouvements qui relèvent le buste par contraction des abdos. Un tel exercice peut s’avérer dangereux pour votre périnée à cause de la pression trop importante appliquée sur les viscères. Pour le bien des abdos, privilégiez à la place un gainage sur une chaise. La procédure est la suivante :

  • asseyez-vous au bord de la chaise :
  • ayez les bras tendus de chaque côté des cuisses ;
  • levez une cuisse en expirant ;
  • gardez votre cuisse en l’air pendant cinq respirations ;
  • passez à l’autre cuisse.

Avec cette méthode plus douce, vos abdominaux sont exercés sans nuire à votre périnée.

Bien choisir sa discipline sportive

Certains sports sont plus ou moins bons pour le périnée. Retenez que plus le sport implique un impact important du corps sur le sol, moins il est bénéfique pour le périnée. Parmi ces derniers se retrouvent par exemple l’athlétisme, le squash et les sports de balle.

A l’opposé, la natation, la marche, le ski de fond, les raquettes ou encore le cyclisme donnent de meilleurs résultats. Quand vous courez, faîtes-le en étirant votre corps comme pour essayer de grandir. En faisant cela, vous étirez vos abdominaux. De ce fait, ils ne pèseront plus sur le périnée. Si le problème persiste toutefois, contactez un professionnel de la santé pour obtenir satisfaction.

Uriner de façon approprié aux toilettes ou faire des exercices de respiration convient pour travailler son périnée. Il est tout aussi indiqué d’éviter les abdos et les sports trop rudes.